mardi 6 novembre 2012

Delirium, Lauren Olivier


Titre: Delirium
Auteur: Lauren Olivier
Edition Hachette
Sortie février 2011
Pages : 456


Résumé:


Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes… « Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

Mon avis: 

Lena vis dans un monde où seul les jeunes de moins de 18 ans peuvent éprouver des sentiments. Elle vit avec sa tante car sa mère a disparus, car elle était contaminée par le Delirium, le virus des sentiments, de l'amour. Alors que Lena compte les jours la séparent de la procédure, elle l'étrange rencontre avec un garçon. Il lui fait changer sa pensée et lui montre le vrai monde dans lequel elle vit, un monde de mensonge. Peu à peu, elle se laisse aller, à la nouvelle sensation qu'elle commence à connaître, l'amour. Maintenant tout change, Lena est prête à se battre pour ce sentiment, et contre la société qui leur ment depuis toujours. 

Delirium a été une véritable découverte. L'auteur nous invite dans un monde, où l'amour est un délit. De plus nous suivons très bien l'évolution de Lena, qui d'abord respecte toute les lois et, est pressée de subir la procédure, et puis lentement, découvre ce qu'est l'amour est elle est prête à se battre pour ce sentiment qu'elle renier auparavant. La société dans lequel elle vit est un peu bizarre, car aucun sentiment n'est autoriser, est tout le monde à l'air comme superficiel, les adultes n'éprouvent rien, comme si ils étaient vides à l'intérieur. Ils ne rêvent même pas !  De plus au début Lena nous semble naïve car elle croit dur comme fer à la société. La fin du roman m'a vraiment fait un coup au cœur, on se dit " non ce n’est pas possible, ça ne peut pas finir comme ça ! " Et pourtant Lauren Olivier l'a bien fait, il a réussi à nous faire passer par plusieurs émotions, et à nous transporter dans son univers. 

Les personnages, sont assez attachants et chacun ont leurs petits jardins secrets. Lena est attachante mais quelque peu énervante je trouve, au début. Elle est courageuse et émouvante. Alex est assez secret, on se sait pas beaucoup de choses sur lui, mais ils nous en révèlent quelque une au fil de l'histoire. 

Je n'ai qu'une seul chose à vous dire: si vous ne l'avez pas lu, Lisez-le !! 


1 commentaire:

  1. J'ai beaucoup aimé aussi même si ça n'a pas été un coup de coeur ^^

    RépondreSupprimer